UNE SIGNATURE EN PORTE-A-FAUX
Article sur MAGAZINE ARCHITECTES hiver 2017